Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil

Vous recherchez une ressource pédagogique numérique dans le domaine de l’environnement et du développement durable ?

Ce moteur de recherche permet de rechercher des ressources parmi différentes catégories :

  • Celles des établissements adhérents d'UVED où vous trouverez les ressources propres à ces établissements
  • La catégorie "Ressources UVED" qui rassemble les ressources financées ou co-financées par UVED via ses appels d'offres

Ressources inventoriées grâce au format Dublin Core

Résultats

1585 résultat(s)

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 >>


La Maison positive / Yves Ardourel, Jean-Michel Decuq, Frédérick Mathis

La Maison positive retrace une aventure pédagogique menée au Lycée professionnel du Sidobre à Castres, (Tarn, France) en 2010-2011 : la construction d&#039;une maison à énergie positive par les lycéens eux-mêmes. Ce projet éducatif et écologique, conduit par Jean-Michel Decuq, professeur de génie climatique au Lycée du Sidobre, se veut être une illustration des multiples actions pédagogiques menées dans les établissements scolaires conçues pour l&#039;éducation au développement durable. Au delà de la sensibilisation aux enjeux écologiques et aux techniques de l&#039;habitat durable, le film montre comment ce projet d&#039;éco-construction a réussi à fédérer l&#039;ensemble de la communauté scolaire du lycée, dépassant ainsi les cloisonnements disciplinaires. Un autre objectif du film d&#039;Yves Ardourel, enseignant-chercheur à l&#039;Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM Midi-Pyrénées) est de susciter la réflexion des enseignants et futurs enseignants sur les expériences et les dispositifs éducatifs. Conseiller au développement durable : Frédérick Mathis (directeur de l&#039;Association 3PA). Participants : Philippe Barboza, Jean-Michel Decabooter, Christine Guérineau, Antoine Parent, Luc Picard, Perrine Raynaud et les élèves du lycée du Sidobre. * Ce film a reçu l&#039;aide à la production de l&#039;Université Virtuelle Environnement et Développement Durable (UVED).

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
L&#039;impact de l&#039;homme sur le climat : incertitudes, acquis et enjeux

Le réchauffement climatique est aujourd’hui indiscutable, les causes sont multiples mais l’action de l’homme est prépondérante dans ce processus. L’objectif est ici de faire le point sur les connaissances physiques, mais aussi sur les conséquences humaines et économiques.&amp;nbsp

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Les apports de la palynologie à l&#039;étude des changements climatiques en Europe

Cet entretien avec le chercheur Didier Galop aborde l’histoire de l’environnement et des relations entre l’homme et les espaces montagnards en mobilisant les ressources de la palynologie. Cette technique, basée sur les pollens anciens permet de comprendre les espèces végétales qui étaient présentes sur un espace, les limites des forêts, le mode de gestion agricole de ces espaces… De la collecte par sondage, aux traitements en laboratoire, puis a l’exploitation des résultats, le chercheur illustre ici de façon opérationnelle l’utilisation d’une technique afin de retracer un dynamique paysagère. Si l’approche palynologique permet de décrypter le passé, elle permet également de mieux cerner les enjeux des changements climatiques futurs. Générique Interview : Sébastien Le Corre - Réalisation et post-production : Bruno Bastard - Cadreurs : Nathalie Michaud et Claire Sarazin - Production et Moyens techniques : SCAM, Université de Toulouse-Le Mirail.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Devenir de l&#039;agriculture et du monde rural en Amérique Latine

Entre grandes exploitations agro-industrielles exportatrices de soja et petites exploitations paysannes, le monde agricole et rural latino-américain est au cœur d&#039;un vaste bouleversement entamé depuis les années 1980. En Argentine, en particulier depuis la crise économique du pays en 2001 (dévaluation par trois du péso) de profonds changements s&#039;opèrent non seulement sur le monde rural mais également sur l&#039;ensemble de la société. Le point de vue du professeur Marcelo Sili est doublement intéressant sur cette problématique : c&#039;est un géographe argentin (chercheur et professeur d&#039;université), mais il est également conseiller auprès de la Banque Mondiale. Générique  Interview : Franck Vidal, Réalisation et montage : Bruno Bastard, Cadreurs : Nathalie Michaud et Claire Sarazin, Production et moyens techniques : CAM Université de Toulouse-Le Mirail.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
La gestion des risques : le cas des montagnes

A côté des grands types de risques naturels (feux, inondations, mouvements de terrain...) certains milieux sont susceptibles de générer des risques propres, mais également d&#039;en amplifier les effets. C&#039;est le cas des risques naturels en milieu montagnard. La concentration des aléas potentiels avec la pente, l&#039;altitude, la géomorphologie et les conditions météorologiques locales d&#039;une part, mais également une exploitation et une occupation humaine du territoire montagnard d&#039;autre part génèrent chaque année bon nombre de catastrophes. Bien que des actions spécifiques au milieu montagnard (service RTM par exemple) soient développés en France, une meilleure information et sensibilisation des usagers de la montagne est aujourd&#039;hui nécessaire. Générique&amp;nbsp

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
La gestion des risques : le risque inondation

Le risque inondation concerne en France 4% du territoire mais 8% de la population. L&#039;inondation est la première forme de risque dans l&#039;hexagone. Si des progrès dans la prévision, et en particulier dans la diffusion de la prévision (alertes) ont été menés depuis une trentaine d&#039;années, la multiplication des zones urbaines et les politiques successives de remembrement rendent le risque inondation majeur aujourd&#039;hui. La mise en place progressive des PPR (plans de prévention des risques) impose un cadre juridique, socio-économique et géographique sur les communes touchées, limitant peu à peu non pas les inondations mais bien l&#039;impact économique et humain sur les zones sinistrées. (entretien réalisé le 6 novembre 2006) Générique Cadreurs : Nathalie MICHAUD, Claire SARAZIN, Production et moyens techniques : CAM, Université de Toulouse-Le Mirail.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Le réchauffement climatique

Si le réchauffement climatique est un sujet très largement développé aujourd&#039;hui par les scientifiques et les médias, cet entretien avec le géographe Jacques Hubschman, propose -à travers une série de définitions simples- d&#039;aborder non seulement ses conséquences mais également ses causes et ses origines. Sans catastrophisme, en replaçant les éléments qui composent le réchauffement dans un contexte mondial, mais également en exposant les différentes hypothèses scientifiques actuelles et à l&#039;aide d&#039;exemples concrets, l&#039;auteur apporte un regard géographique à un phénomène mondial controversé. Générique Interview : Franck VIDAL - Réalisation et post-production : Bruno BASTARD - Cadreurs : Nathalie MICHAUD et Claire SARAZIN - Production et moyens techniques : CAM, Université de Toulouse-Le Mirail.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
La gestion des risques : le cas des incendies de forêts

Chaque été, dans le sud-ouest de l&#039;Europe, 30 000 hectares de forêt s&#039;envolent en fumée sur près de 5 000 sites. Le risque incendie est une réalité dont il faut désormais maîtriser les trois aspects fondamentaux : la prévision, la prévention et la gestion opérationnelle. Si la recherche en Géographie, notamment au travers des nouveaux outils de géolocalisation (type système d&#039;information géographique) est fortement impliquée dans la prévision des incendies, le point de vue du géographe est également prépondérant dans l&#039;analyse de la prévention et de la gestion opérationnelle et dans ses conséquences pour l&#039;aménagement des territoires. Générique&amp;nbsp

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Entretien avec Marcelo Galvez (Rencontres 2007)

Marcelo Gálvez, cineaste documentariste argentin qui travaille sur diverses communautés indigènes depuis plusieurs années, nous parle ici des Wichis, peuple de cueilleurs-chasseurs du nord ouest argentin, dont la civilisation est remise en question par les déboisements massifs dûs à l&#039;agriculture industrielle du soja transgénique. Transcription /traduction : Lydie BIZON, Marion LETRENNE, Audrey PICHARDIE. Production et moyens techniques : CAM/ université de Toulouse-Le Mirail

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Regard croisé sur la gestion du thon rouge : d’une Convention internationale aux pratiques locales

Suite aux pressions des ONG et aux recommandations des biologistes, le thon rouge (Thunnus thynnus) de l’Atlantique Est et de Méditerranée a fait l’objet, à partir de 2007, d’un Plan de reconstitution par la Commission Internationale de Conservation des Thonidés de l’Atlantique (désignée par le sigle anglais : ICCAT).  Cette recommandation en a fait l’une des activités halieutiques les plus contrôlées au monde et a eu pour conséquence de restreindre l’accès à cette ressource à seulement quelques pêcheurs. Sept ans plus tard, les résultats des évaluations scientifiques ont conclu à une hausse de la biomasse. La Commission internationale de l’ICCAT a alors décidé d’augmenter le niveau de capture autorisé.  L’analyse ethnographique menée à Palamós (Espagne), Sète (France) et Catane (Italie), ainsi qu&#039;au sein d’une Convention internationale de gestion des pêches, a permis de recueillir les changements apportés par cette politique sur les pratiques des pêcheurs à la petite pêche. Les trois études de cas se rejoignent sur les principes de gestion internationaux. Elles diffèrent cependant sur l’importance culturelle locale de cette pêche et sur la répartition des quotas au niveau des juridictions nationales. De ces différents aspects nous montrerons, in fine, comment cette politique a contribué à reconfigurer la structure sociale et politique du groupe de pêcheur. Par Nastassia REYES, docteure en anthropologie de l’environnement, Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) – Musée de l’Homme, UMR 7206 Ecoanthropologie et ethnobiologie. Correspondante pour la Direction des relations européennes et internationales du MNHN.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 >>