Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil

Vous recherchez une ressource pédagogique numérique dans le domaine de l’environnement et du développement durable ?

Ce moteur de recherche permet de rechercher des ressources parmi différentes catégories :

  • Celles des établissements adhérents d'UVED où vous trouverez les ressources propres à ces établissements
  • La catégorie "Ressources UVED" qui rassemble les ressources financées ou co-financées par UVED via ses appels d'offres

Ressources inventoriées grâce au format Dublin Core

Résultats

1538 résultat(s)

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 >>


Calcul du bilan hydrique. (Gestion des ressources en eau : des concepts aux territoires d'action.)

Après une partie théorique sur le bilan hydrique et les différentes estimations possibles (l'estimation de la réserve utile (RU) en mm, l'estimation de l'évapotranspiration potentielle (ETP) et l'estimation de l'évapotranspiration réelle (ETR), une mise en application non corrigée est proposée.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
La gestion intégrée. (Gestion des ressources en eau : des concepts aux territoires d'action.)

Les auteurs développent le concept de gestion intégrée (ambitions du modèle, processus) dans ses liens avec le paradigme de développement durable et de gouvernance locale. Ensuite, les institutions et les outils mis en place pour y parvenir sont étudiés dans deux pays : la France (institutions de la gestion de l'eau, cadre communautaire) et le Brésil (institutions de la gestion de l'eau). Puis, est présentée l'analyse d'expériences territoriales conduites dans ces deux pays. Des études de cas, des évaluations corrigées et des références bibliographiques complètent le cours.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Les Réseaux d'Echanges Réciproques de Savoirs

Dans un premier chapitre, nous présenterons les réseaux d'échanges réciproques de savoirs et les situerons dans leur histoire et le contexte social et culturel et, entre autres, dans le champ de l'économie solidaire. Dans les cinq chapitres suivants, nous travaillerons sur ces RERS à partir du réseau de concepts qui apparaît dans l'identité même de l'association MRERS : Mouvement des Réseaux d'Echanges Réciproques de Savoirs. Puis dans un dernier chapitre, nous aborderons « les enjeux et limites de cette pratique ».

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Méthodologie de l'éco-conception et études de cas

Cette conférence, après avoir rappelé les enjeux du développement durable, s'attachera à montrer ce qu'est une démarche d'éco-conception (concept, méthodes, outil), le contexte du déploiement de l'éco-conception, les métiers visés et les débouchés professionnels, et finalement présentera quelques exemples.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Hommes, sociétés, institutions : acteurs du développement durable

Face aux enjeux et aux risques auxquels la planète est confrontée, le concept de développement durable s'est construit [partie 1] progressivement aux niveaux international, européen et national, et cherche à concilier trois dimensions : le progrès économique, la justice sociale et la préservation de l'environnement. La construction de cet équilibre appelle de nouveaux modes de fonctionnements démocratiques des institutions et sociétés [partie 2]. Le développement durable conduit alors à réinterroger la mise en oeuvre de différentes facettes de l'activité humaine que ce soit au niveau de l'agriculture [partie 3], de l'industrie [partie 4], de la conception des produits [partie 5]. Le domaine des services est aussi abordé en partie avec l'économie sociale et solidaire [partie 6] qui se présente comme une voie d'accès au développement durable qui peut englober d'autres domaines d'activités (commerce équitable, finances solidaires...). Enfin, les politiques de développement durable au niveau de la ville sont aussi approfondies [partie 7] dans différents contextes géographiques.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
ACVBAT - Démarche d’analyse du cycle de vie. Principes, méthodologie, exemples d’application aux matériaux et éléments de construction

La méthodologie d'ACV (Analyse du Cycle de Vie), en plein essor actuellement, s'appuie et fait appel à des normes introduites dans le but de réaliser des produits (biens) et des services respectueux de l'environnement. Les méthodes d’ACV commencent à se développer à la demande des entreprises, suite à une pression croissante des politiques européenne et française qui s’appuient sur un certain nombre d’évolutions : réglementaires, techniques, et économiques. Une politique environnementale ne peut se faire sans une estimation des impacts environnementaux qui est l’un des pans de la méthode ACV. Cette méthode servant suivant les cas à estimer des impacts environnementaux et à les réduire par une « re-conception » appropriée plus respectueuse de l’environnement. Ce module présente la méthodologie d'ACV et la décline dans un secteur au cœur du Grenelle de l’environnement : le bâtiment. Non seulement la plupart des exemples traités sont issus de ce secteur d’activité, mais une étude de cas dans ce domaine est traitée d’un bout à l’autre du cours.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
L'assainissement des eaux usées. (Gestion des ressources en eau : des concepts aux territoires d'action.)

Après une partie théorique sur l'assainissement des eaux usées (les enjeux, la définition, les choix de dispositifs, les types de traitement, les boues d'épuration, la getsion), les auteurs proposent de répondre à des questions de synthèse non corrigées.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Les utilisations de l'eau et leurs gestions. (Gestion des ressources en eau : des concepts aux territoires d'action.)

Les auteurs de cette ressource présentent la multiplicité des usages de l'eau par grands secteurs d'activités, leurs exigences en termes de disponibilité dans le temps et dans l'espace et en termes de qualité. De nombreuses cartes, des exercices corrigés ainsi que des références bibliographiques complètent le cours.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Aquaculture en Méditerranée

En Méditerranée, l&#039;avenir réserve une place prépondérante à une aquaculture moderne basée sur l&#039;optimisation des rendements de l&#039;aquaculture traditionnelle. Cette optimisation passe par celle de la chaîne alimentaire et l&#039;enrichissement en sels minéraux du milieu marin naturel pauvre en phytoplancton (milieu oligotrophe) et permet d&#039;utiliser des zones spécifiques du littoral (lagunes, anciens marais salants) en vue de l&#039;élevage de différentes espèces de poissons (loup, dorade...). La condition sine qua non d&#039;une réussite de l&#039;aquaculture en Méditerranée est la protection de ces sites. Vues réelles - cinémicrographie - schémas animés.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Surprenant désert (1989)

Sur la bordure atlantique de l&#039;Afrique australe, entre l&#039;Angola et l&#039;Afrique du Sud, s&#039;étend une zone aride, le Namib. La région centrale du désert du Namib est constituée de trois parties : la mer de sable, le désert de pierres et l&#039;oued Kuiseb. Les scientifiques de la station de Gobabeb mènent un programme de recherche en écologie désertique. Ils étudient la diversité et l&#039;originalité des adaptations des êtres vivants à un milieu désertique qui comporte de forts contrastes climatiques. Ils identifient systématiquement la faune et la flore, décrivent les différenciations morpho-physiologiques présentées par les végétaux des sables et observent les comportements remarquables d&#039;adaptation au milieu aride développés par certains animaux. Des écosystèmes particuliers sont aussi étudiés, comme le milieu des sources salées, dont la température peut atteindre 42 en profondeur. Ces sources abritent des algues, des animaux protozoaires microscopiques, des rotifères... L&#039;étude climatologique de la région permet de comprendre comment les êtres vivants mettent à profit l&#039;arrivée périodique des brouillards venant de l&#039;océan, par des comportements spécifiques leur permettant d&#039;absorber l&#039;eau. GénériqueDirection scientifique : COINEAU Yves (MNHN, Paris), SEELY Mary (Lab. Ecologie désertique du Gobabeb, Namibie) et THERON Pieter (Univ. Potchefstroom For Che, République Sud Africaine) Réalisateur : DEVEZ Alain R. (Ecotrop, URA CNRS, Brunoy) Production : CNRS AV

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 >>