Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil

Vous recherchez une ressource pédagogique numérique dans le domaine de l’environnement et du développement durable ?

Ce moteur de recherche permet de rechercher des ressources parmi différentes catégories :

  • Celles des établissements adhérents d'UVED où vous trouverez les ressources propres à ces établissements
  • La catégorie "Ressources UVED" qui rassemble les ressources financées ou co-financées par UVED via ses appels d'offres

Ressources inventoriées grâce au format Dublin Core

Résultats

1558 résultat(s)

<< 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>


Le climat : mécanismes et variabilité

&quot;Le climat peut se définir comme la distribution statistique des conditions météorologiques prévalant dans les basses couches de l&#039;atmosphère où vivent les hommes. Celles-ci sont le résultat de mécanismes variés mettant en jeu l&#039;énergie reçue du soleil, le rayonnement tellurique, la composition chimique de l&#039;atmosphère, la rotation de la Terre, la topographie des continents, la dynamique des deux fluides que sont l&#039;atmosphère et océan, le cycle de l&#039;eau, la végétation et l&#039;hydrologie des sols. La circulation de l&#039;atmosphère et de l&#039;océan détermine les climats régionaux et assure le transport de l&#039;énergie des tropiques vers les pôles, et plus généralement, des régions excédentaires vers les régions déficitaires. Les grandes caractéristiques du climat sont associées dans les tropiques, à la circulation de Hadley-Walker qui module les saisons des pluies équatoriales et les déserts subtropicaux

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Le défi énergétique

Une population toujours plus nombreuse, toujours plus énergivore, conduit inéluctablement à l’épuisement des ressources fossiles. Il devient urgent d’inventer de nouvelles pratiques, respectueuses de l’environnement : la construction du monde énergétique de demain devra être basée sur la maîtrise de la consommation. Mais cela ne suffira pas, il faudra mieux utiliser les ressources durables, savoir stocker l’énergie de manière efficace et aussi améliorer le « mix énergétique ». Certains chercheurs de l’Université Paris-Sud ont relevé ce défi.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Pour un paradigme catastrophiste

L’épreuve du désastre est certainement celle qui aura été le plus largement partagée au XXème siècle, des guerres planétaires d’hier aux crimes écologiques d’aujourd’hui, des ravages du « progrès » à la mondialisation marchande néo-libérale qui sape les bases des sociétés salariales.  Face à l’incertitude et à la menace, nous avons pris pour habitude, au sein des sociétés technicisées, d’appréhender ce qui arrive sous l’angle exclusif du risque calculable et traitable. Or les « nouveaux risques » dont Tchernobyl et Fukushima sont l’une des nombreuses forme d’expression, ne se laissent plus enfermer ni traiter par les outils élaborés au sein des sociétés industrielles du passé, c’est-à-dire par le modèle assurantiel : ils sont imprévisibles, irréversibles, inassurables et irréparables.  Il nous faut donc changer de paradigme pour définir une nouvelle éthique de la politique dans les sociétés technoscientifiques. La catastrophe comme paradigme qualitatif, sensible, anthropologique, est plus à même de donner sens à nos malheurs et à nous placer face à nos responsabilités qu’une simple formule statistique. S’il nous manque, en d’autres termes, une pédagogie des catastrophes, c’est que nous en appréhendons les causes et les effets avec les outils du calcul plus que de la raison. C’est donc à l’élaboration d’une approche sociologique et anthropologique des nouvelles formes de vulnérabilités générées par la technoscience que je destine depuis vingt ans mes travaux de recherche, en reprenant l’héritage de la théorie critique, en étroite collaboration avec les chercheurs du Pôle risque de la MRSH et au sein de réseaux internationaux que j’ai pour une part contribué à structurer.  

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
4 - Intervention de Laurence Tubiana, directrice Iddri / Rendez-vous de crise /Écologie et politique: un nouveau contrat ?

Rendez-vous de crise Écologie et politique: un nouveau contrat ? Enregistré le lundi 19 mars 2012 à l&#039;amphithéâtre de l&#039;EHESS  Ouragan, raz-de-marée, épidémies : une catastrophe naturelle n’est pas seulement un ensemble de phénomènes physiques mais aussi un événement social et politique. Il s’agit ici de comprendre comment les sociétés affrontent et dénouent de telles tragédies, comment elles continuent d’être prises à dépourvu, comment aussi une catastrophe peut être le résultat d’un désengagement politique. Au cours de situations dites « à risque » se jouent les interactions entre les populations exposées, les dispositifs et acteurs de prise en charge et les dynamiques de recompositions à l’œuvre. Quelles ressources politiques et critiques apparaissent alors dans ces situations d’exception ? Comment les populations et les acteurs de l’urgence s’en emparent-ils ? Quelles transformations politiques et institutionnelles provoquent-elles, notamment en termes de veille pour pallier les carences structurelles ? Bien plus que naturelle, la catastrophe est sociale, et pose la question de nouvelles formes de vigilance face aux risques d’un monde en réseaux.   1 Présidée par Christophe Bonneuil, historien, CNRS avec 2 Michèle Rivasi, députée européenne Europe Écologie 3 Romain Huret, historien (EHESS / Université de Lyon 4 Laurence Tubiana, directrice Iddri 5 Débat avec le public

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Indices biologiques de pollution en eau courante

Ce film présente une vision synthétique de la dégradation biologique et chimique d&#039;un cours d&#039;eau, de sa source à sa confluence. Il met en parallèle les mesures physico-chimiques effectuées aux différents points de prélèvement et la présence ou l&#039;absence d&#039;une faune ou d&#039;une flore caractéristique.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
5 - Questions du public / Rendez-vous de crise, écologie et politique : un nouveau contrat ?

Écologie et politique : un nouveau contrat ?  Rendez-vous de crise Enregistré le lundi 19 mars 2012 à l&#039;amphithéâtre de l&#039;EHESS Ouragan, raz-de-marée, épidémies : une catastrophe naturelle n’est pas seulement un ensemble de phénomènes physiques mais aussi un événement social et politique. Il s’agit ici de comprendre comment les sociétés affrontent et dénouent de telles tragédies, comment elles continuent d’être prises à dépourvu, comment aussi une catastrophe peut être le résultat d’un désengagement politique. Au cours de situations dites « à risque » se jouent les interactions entre les populations exposées, les dispositifs et acteurs de prise en charge et les dynamiques de recompositions à l’œuvre. Quelles ressources politiques et critiques apparaissent alors dans ces situations d’exception ? Comment les populations et les acteurs de l’urgence s’en emparent-ils ? Quelles transformations politiques et institutionnelles provoquent-elles, notamment en termes de veille pour pallier les carences structurelles ? Bien plus que naturelle, la catastrophe est sociale, et pose la question de nouvelles formes de vigilance face aux risques d’un monde en réseaux.    1 - Présidée par Christophe Bonneuil, historien, CNRS  avec 2- Michèle Rivasi, députée européenne Europe Écologie 3 - Romain Huret, historien (EHESS / Université de Lyon) 4 - Laurence Tubiana, directrice Iddri 5 - Questions du public

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Atmosphères de recherches

Un litige commercial dans le cadre d&#039;un marché de vente d&#039;arbres entre la France et l&#039;Irlande pousse les acteurs politiques et économiques à interroger les scientifiques sur l&#039;origine et l&#039;évolution de l&#039;essence concernée. Un groupe de chercheurs va s&#039;emparer du problème pour affiner les connaissances en matière d&#039;hybridation. Les premiers obstacles franchis, de nouvelles pistes de recherches vont émerger. L&#039;enchaînement des questions et les réponses apportées fourniront aux forestiers des éléments précieux pour adapter la gestion des domaines aux évolutions des espèces et aux changements climatiques.  

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Regards sur nos horizons énergétiques

Quel pourrait être le monde énergétique de demain ? Au travers d’entretiens avec des chercheurs de l&#039;Université Paris-Sud, les  recherches menées à la faculté des sciences d’Orsay autour du thème de l’énergie dans différentes disciplines sont présentées. C’est l’occasion de mieux comprendre les apports des biologistes, des chimistes,  des mathématiciens, des physiciens à la construction d’un nouveau monde énergétique. Ce film a été réalisé dans le cadre du colloque pluridisciplinaire de la faculté des sciences d’Orsay qui a eu lieu en mars 2012.  

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
Interview d&#039;expert : Hervé Le Treut - ISIGE MINES ParisTech

Les étudiants de l&#039;ISIGE-MINES ParisTech ont interviewé Hervé Le Treut, climatologue et membre du GIEC, à l&#039;occasion de son intervention dans le cadre des Mastères spécialisés IGE et ENVIM. Changement climatique : quelles perspectives et quels leviers d&#039;actions? Quelle anticipation des risques? Quels freins aux négociations internationales sur le climat? Sont autant de questions auxquelles l&#039;expert, dont les travaux sur l&#039;évolution du climat sont internationalement reconnues, a accepté de répondre.

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)
1/2 - Sommes-nous tous habitants de Fukushima ?

1/2 - Sommes-nous tous habitants de Fukushima ? Débat dans le cadre du cycle Rendez-vous de crise organisé par les Cercles de formation de l&#039;EHESS. Face au marasme qui semble s’être installé dans la durée et dont l&#039;étendue et la multiplicité des formes nous réservent probablement bien des surprises et des épreuves, l&#039;EHESS souhaite mettre à contribution la diversité des voies d&#039;approche dont elle dispose. Cet observatoire, inauguré en 2009, et ouvert aux rebonds de l&#039;actualité, se veut un lieu de rendez-vous permettant la confrontation et l’analyse de l’événement. Chercheurs, acteurs et citoyens pourront y débattre, confronter leurs propositions, et échanger leur vision de l’avenir dans cette période mouvementée. Avec Michaël Ferrier, écrivain et professeur de littérature française à l&#039;Université Chûô (Tokyo), auteur de Fukushima. Récit d&#039;un désastre 

Voir la fiche documentaire (Dublin Core)